Estelle NAHON
Peintures à l'huile d'Estelle Nahon, vers 1950
Esther dite "Estelle" Nahon naît le 30 avril 1904 à Oran. Son père est agent immobilier, sa mère sans profession. Elle est l'aînée d'une famille de 3 enfants
Etudes primaires et secondaires à Oran.
De 1922 à 1929, suit les cours de l'école des Beaux-arts d'Oran dont le directeur est Augustin Ferrando.
En 1927, Ferrando devient conservateur-adjoint du Musée des Beaux-Arts d'Oran. Estelle Nahon le rejoint dans son Académie privée de peinture 18, boulevard Seguin.
Janvier 1928 : exposition de groupe avec les élèves d'Augustin Ferrando dans "la galerie d'Art" 4 rue de Lyon à Oran. Participe également à l'association A.A.A.A. (Association Amicale des Artistes Africains)
Mai 1929 : exposition de 40 oeuvres dans la galerie de Ferrando, 4, rue de Lyon à Oran
1er au 15 avril 1930 à Alger : exposition personnelle " Maison des Livres-galerie Soubiran" 12, rue Dumont d'Urville.
Son adresse est: 1, rue Saint-Denis à Oran
17 février 1932 : mariage avec Barouk Nahon, chef de service à la Compagnie algérienne.
Février 1932 : 32ème salon des orientalistes à Alger
Novembre 1932 : 33ème salon des orientalistes à Alger
Janvier 1934 : salon des "quatre A" d'Oran
De 1934 à 1942 : vives tensions politiques et communautaires à Oran et Sidi-Bel-Abbès.
1937 : Naissance de sa fille Suzy-Claire
Juin 1937 : 1er salon de la FATI (Fédération Algérienne des Travailleurs Intellectuels) et 7ème salon des "quatre A".
Naissance de son fils Georges
1947-1948 : professeur de dessin au lycée Lamoricière d'Oran
1949 : novembre-décembre, exposition de l'Art nord-africain au musée Demaeght d'Oran
1953 : quitte son poste d'institutrice maternelle à Zelifa (département d'Oran), est affectée à l'école Bugeaud de Sidi-bel-Abbès
1954 : habite au dernier étage de l'immeuble du 14, rue Prudon à Sidi-bel-Abbès.
1955 à 1962 : professeur de dessin au collège moderne puis lycée Leclerc de Sidi-bel-Abbès.
Bénévole à l'Alliance française, diffuse la culture française en invitant des personnalités.
Enseigne le dessin et la peinture à sa fille Suzy
1958 : exposition rétrospective à l'Hôtel de Ville de Sidi-bel-Abbès.
Juin 1962 : exode vers la métropole, malveillance envers les français d'Algérie, les dockers plongent les cadres de déménagement dans les eaux portuaires, ses oeuvres sont endommagées.
S'installe à Montrouge puis à Paris 85, boulevard Pasteur, travaille comme conférencière au Musée du Louvre.
Jusqu'à sa mort, peint et expose en binome avec sa fille Suzy-Claire dans les principaux salons parisiens.
Dispersion de l'atelier Estelle/Suzy-Claire Nahon en septembre 2016 à Royan.
Autoportrait, huile sur carton 30,5 X 43 cm

Retour ACCUEIL